Loi sur l'architecture de 1977

Il y a quarante ans, cette loi créait les Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement (CAUE) dans les départements. Petit retour en arrière...


Il y a quarante ans, cette loi créait les Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement (CAUE) dans les départements. Petit retour en arrière...

Au terme de la Reconstruction de l’après-guerre et des grands ensembles des Trente Glorieuses, les Français ont rejeté massivement l’architecture moderne : à 70 %, selon un sondage de l’IFOP initié par le Conseil de l’Ordre. Dans ces années 1970, le président Pompidou veut moderniser à marche forcée l’industrie et les
équipements de la France. En contrepartie, il commence à porter une attention plus grande à l’environnement et au cadre de vie. Et il faut reconnaître que les acteurs de la construction, de l’architecture et de l’environnement rentrent dans une période d’intense recherche de modernisation. « Une longue marche » se met en mouvement vers une politique de la qualité architecturale et urbaine qui aboutira à la loi sur l’architecture de 1977.

Texte : Julien Giusti, chargé de mission à la direction de l'Architecture (ministère de la Culture) de 1976 à 1980 pour faciliter la mise en place des CAUE.
En savoir plus sur les 40 ans des CAUE